Imprimer

Toutes blessent la derniere tueToutes blessent, la dernière tue : vulnerant omnes, ultima necat de Karine Giebel
Belfond

Malgré son asservissement et la cruauté de son entourage, Tama garde un fond d'espoir né de l'amour de sa mère, qui lui répétait toujours qu'elle était un ange. Gabriel, homme solitaire, étrange et sans pitié, peut changer son destin.

Un roman dur sur l'esclavage d'aujourd'hui, celui de très jeunes filles pauvres ramenées en France pour soi-disant avoir une vie meilleure et condamnées à servir des familles sans pitié. Karine Giebel ne nous épargnent pas, faisant état de cette cruauté quotidienne, ces humiliations et sévices à répétition infligées à de très jeunes filles. Elle distille aussi, comme à son habitude, un suspens haletant qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.

Céline

OPAC Détail de notice